Référencement première page de Google, comment est-ce possible ?

Sujet de tous les fantasmes, le référencement en première page de Google (sous forme de positionnement naturel gratuit) reste plus que jamais un objectif convoité pour beaucoup d’entreprises ou de sites e-commerce en quête de performances e-marketing.

Pourquoi rechercher avec tant de dévotion ce sacro-saint référencement en première page Google ? Ce positionnement privilégié est-il réellement générateur d’important trafic organique et de succès commercial ? Comment peut-on être certain que ces visites proviennent d’internautes qualifiés, réellement intéressés par nos activités ou nos produits ? Nous allons tenter d’apporter ici quelques réponses à ces interrogations légitimes…

Avant d’aller plus loin, il nous parait indispensable de nous adresser aux éternels débutants du web… Il faut bien comprendre que notre propos d’aujourd’hui concerne le référencement naturel (appelé aussi référencement organique) qui affiche les sites internet en partie centrale d’un moteur de recherche. Il s’agit d’un positionnement parfaitement gratuit…

Vous avez bien lu, il est encore possible en 2019 de s’afficher gratuitement sur le plus important moteur de recherche mondial et de truster parfois une première page devant la meute de ses concurrents.

Vous venez donc de comprendre qu’il existe aujourd’hui deux types de sites internet, ceux qui investissent des budgets colossaux (en liens commerciaux) pour être référencés en première page de Google, et ceux qui s’y affichent gratuitement… En quelques mots, la messe est dite !

Les oracles du net avaient pourtant annoncé la mort du référencement naturel

Tel des oiseaux de mauvaise augure, une blogosphère (mal) avertie avait annoncé il y a quelques années la disparition du SEO et en tout cas l’impossibilité à quiconque de pouvoir “jouer” avec les algorithmes de Google pour influencer le ranking des sites internet (le classement dans les hiérarchies des moteurs de recherche)…

Il est vrai que les agences de référencements et autres techniciens SEO ont passé des moments difficiles avec le lancement de Panda en 2011 suivi de près par l’arrivée du redoutable Pingouin… A elles deux, ces gentilles bestioles sont responsables de la relégation au fin fond des pages profondes de Google de milliers de sites internet subitement jugées “en infraction”.

Mais à quoi servent ces algorithmes empêcheurs de tourner en rond ?

Véritables stars du monde internet dont la notoriété à dépassé le cadre des professionnels du référencement naturel, nos deux algos Panda et Pingouin furent les premiers nettoyeurs efficace du web.

L’algorithme Panda : Suite aux critiques de l’époque sur une piètre qualité des résultats que proposaient Google sur des requêtes courantes, le géant de Mountain View a décidé de frapper un grand coup en lançant en 2011 un programme interne appelé Panda (du nom de son ingénieur développeur)… Il a été attribué au gentil Google Panda la redoutable mission de veiller sur les spam de contenu proposé par les (trop) nombreux agrégateurs, comparateurs de prix ou des services, sites d’affiliation, annuaires de prestataires ou d’entreprises, et autres fermes de contenus proposant à l’infini des contenus dupliqués et identiques à des internautes désorientés…

Et les résultats furent sans appel, des millions de sites au niveau mondial disparurent des premières pages du moteur de recherche avec des conséquences économiques parfois dramatiques pour certaines entreprises… La chasse au scraping (pillage de contenus) et au duplicate content (contenu dupliqué) était née, et un nouveau monde internet assaini pouvait s’ouvrir à nous.

L’algorithme Pingouin : Lancé en 2012 dans sa première version, le gentil volatile (aussi connu sous son nom anglophone Penguin) a clairement été développé pour combattre les techniques SEO contraires aux consignes de Google qui étaient couramment utilisées à l’époque par les référenceurs du monde entier. Le but étant évidemment de venir contrarier les actions artificielles d’optimisation du référencement naturel… Et ces tentatives de sur-optimisation étaient alors nombreuses; bourrage de mots-clés, backlinks en surnombre avec répétition d’ancres de liens (trop) optimisées, ou parfois pire avec du spam de liens artificiels en provenance de sites de mauvaise qualité (fermes de liens) répartis aux quatre coins de la planète.

Cette nouvelle vague de “dégagisme” de sites internet de mauvaise qualité SEO fut telle qu’elle entraina même la disparition pure et simple de nombreuses entreprises ayant à l’époque misé sur l’économie numérique… Ces sanctions aveugles et arbitraires déclenchèrent même une grogne clairement exprimée de la part des professionnels du web du monde entier, webmasters, agences internet et autres référenceurs, totalement démunis devant l’efficacité dévastatrice de ce filtre anti-spam de Google.

Rappel immédiat !

En recherche d’un référencement en première page Google ? Contactez-nous…

Retrouver le chemin des premières pages de Google

Après cette période trouble, les plus grands experts SEO mondiaux se sont penchés sur l’avenir du référencement naturel… Quelles nouvelles techniques et stratégies (on-site et off-site) allons-nous devoir mettre en œuvre pour pouvoir référencer un site internet tout en respectant les nouvelles exigences de qualité de Google… Car c’est bien de “qualité” qu’il sera question dans le futur. Sans un site internet qualitatif (dans sa structure, ses contenus, ses performances…), il ne faudra pas espérer une bonne prise en compte dans l’algorithme de pertinence global et progresser dans les positionnements à chaque Quality Update de l’index de Google.

Comment s’afficher en première page d’un moteur de recherche ?

Nous sommes régulièrement questionnés sur l’existence d’une recette magique permettant de ranker en première page de Google (se positionner sur la 1ère page) avec son site internet… Au risque d’en décevoir certain, le mystère des méthodes de calculs utilisées par les moteurs de recherche pour attribuer un score de pertinence à une page web reste un des secrets le mieux gardé du monde.

référencement première page googleNéanmoins, avec l’aide des communiqués des portes-paroles officiels de la firme (Matt Cutts, Danny Sullivan…), la lecture attentive des Consignes aux webmasters (le guide Google des bonnes pratiques internet à respecter), et les nombreuses expérimentations réalisées conjointement par les meilleurs référenceurs nationaux et internationaux, il apparait clairement que progresser dans les moteurs de recherche jusqu’à l’obtention d’un positionnement en première page de Google reste parfaitement d’actualité en 2019.

Voici un résumé de quelques bonnes pratiques indispensables à une ambition de référencement dans les premières pages de Google (ou en 1ère position)… Un site web doit avant tout respecter les trois piliers fondamentaux du SEO d’aujourd’hui : Le socle technique, la qualité du contenu et la notoriété internet.

  • La base technique : Il s’agit du socle technique de la pyramide du SEO (la représentation graphique usuelle du référencement) qui doit être irréprochable… Sans une structure technique “seo friendly“, une page internet n’a que très peu de chance de bien se positionner.
    • Permettre une bonne circulation des robots dans le site (la crawl des robots d’indexation).
    • Ne pas posséder de redirections internes ou de liens rompus (les erreurs 404).
    • S’assurer du bon affichage sur mobiles (fonction responsive)
    • Proposer de bonnes performances globales (temps de téléchargement des pages, vitesse d’affichage des images).
  • Le contenu du site (ou le contenu de la page à faire ranker) : Il s’agit du cheval de bataille de Google sur ces dernières années… La recherche de qualité des contenus d’un site internet pour le promouvoir dans ses classements.
    • Le contenu rédactionnel, sa pertinence, sa richesse sémantique, sa taille globale, ses titrages…
    • La pertinence des contenus textuels des fiches produits (d’un site e-commerce).
    • La structuration thématique interne (la création de son cocon sémantique).
    • Les éléments métas (balise title, méta description, URL…), leurs optimisations en fonction de la stratégie SEO.
    • Les images, leurs tailles, leurs poids, la pertinence de leurs balisages.
  • La notoriété du site : Savoir développer la popularité de son site internet sur la toile dans un double objectif, augmenter sa visibilité directe (création de trafic) et générer des évolutions de positionnement dans les moteurs de recherche.
    • Utiliser les bons outils média et digitaux à notre disposition, publicités, e-réputation, branding, storytelling…
    • Publier et travailler son marketing de contenu (content marketing), développer une stratégie inbound marketing.
    • Partager sur les réseaux sociaux et professionnels (Facebook, Instagram, Linkedin…)
    • Mettre en place un stratégie de netlinking, acquérir des liens de qualité (baclinks) en provenance de sites d’autorité.

Le référencement en première page Google est-il suffisant ?

Allons-bon… Ne serait-il pas suffisant d’afficher son site sur la première page d’un moteur de recherche pour en retirer un bénéfice commercial ? Sans vouloir être rabat-joie, il y a en effet quelques restrictions…

  • La position d’affichage : Évidemment la hauteur d’affichage d’un site dans un moteur de recherche influe radicalement sur le taux de clic… Un site placé dans le Top 5 ou le Top 3 ne reçoit pas le même nombre de visite qu’un site positionné en bas de page… La notion de “ligne de flottaison” d’un écran de tablette ou d’un ordinateur de bureau (desktop) rentre aussi en ligne de compte. Toute la partie haute de la page, visible sans être obligé de scroller, reçoit évidement un trafic organique bien supérieur… Et nous ne parlons pas de la hauteur d’empilage des annonces Google Ads (les publicités AdWords) qui viennent perturber la visibilité du référencement naturel.
  • La stratégie SEO : Il s’agit certainement du facteur le plus déterminant si l’on souhaite tirer un quelconque profit marketing d’un positionnement en première page de Google… Il s’agit de la pertinence du mot-clé (ou de l’expression-clé) de requête qui génère l’affichage de votre site internet. Il est évidement primordial de faire ranker votre site internet sur les notions majeures de votre activité ou sur une expression-clé ciblée au plus près de votre produit (dans le cas de la vente en ligne en boutique e-commerce).

Il ne sert à rien d’investir du temps et de l’énergie à promouvoir son site internet sur une expression que personne ne recherche dans Google.

Enfin référencé en première page de Google

Nous y voici, mon site est enfin référencé en première page de Google sur une liste d’expressions-clés pertinentes et ciblées par ma stratégie SEO… En plus des expressions concurrentielles (frappes récurrentes) générant des visites, un très intéressant trafic organique provient aussi d’une longue traine d’expressions de niche qui permet de totaliser en fin d’année d’excellents contacts d’internautes et de clients potentiels (les leads)… Grâce à une visibilité Google de premier plan, mon site internet remplit enfin son rôle e-marketing.

Et qu’en est-il des autres moteurs de recherches ? Malgré ses 92 % (environ) de parts de marché des recherches sur la toile en France, notre ami du web n’est pas le seul au monde… Les moteurs historiques comme Bing et Yahoo sont toujours bien présents et quelques nouveaux médias du net pointent même le bout de leur nez comme DuckDuckGo ou Qwant (le moteur de recherche qui respecte la vie privée)… Mais pas de panique, notre géant Californien a encore de beaux jours devant lui dans le leadership du référencement internet.

Sujet : Le référencement première page de Google comment est-ce possible en 2019 ?

Quelques questions fréquemment posées sur le sujet :

  • Comment être référencé en première page Google ?
  • Comment apparaitre sur la première page de Google en référencement naturel ?
  • Comment s’afficher en première page Google sans liens commerciaux ?
  • Comment améliorer son référencement sur Google ?
  • Comment obtenir un meilleur référencement Google ?
  • Comment réussir son référencement sur Google ?

Qui sommes-nous ? La société ADF Référencement est une agence SEO et web marketing basée à Bordeaux en Gironde (33)… Sous la direction de Laurent Vergne, consultant en référencement naturel depuis les années 2000, nous intervenons en conseil et en expertise SEO pour les entreprises ou e-commerçants répartis sur la région Nouvelle-Aquitaine mais également sur tout le territoire français et les pays francophones.

Référencement première page de Google, comment est-ce possible ?
5 sur 5 (10 votes)
CONTACTEZ-NOUS

Vous souhaitez un renseignement, un devis ou un rendez-vous ? N’hésitez pas à nous transmettre votre demande par ce formulaire... Vous pouvez aussi nous joindre directement par téléphone ! A très bientôt.

Téléphone

05 56 38 44 00

Heures de bureau
9h-12h / 14h-18h

E-mail

adf.bordeaux [at] gmail.com

suscipit dapibus Praesent felis sem, facilisis