Qu’est-ce que la balise canonique, quelle est son utilité SEO ?

Technique SEO : L’importance de la balise canonique, définition et utilité…

Pour gagner plus de visibilité internet, il faut impérativement soigner le référencement naturel de son site. Il existe plusieurs méthodes à appliquer pour bien se positionner dans les résultats des moteurs de recherche. Un site mal conçu ou contenant du duplicate content (du contenu dupliqué) peut entraîner de graves problèmes de SEO… L’utilisation d’une balise canonique (appelée canonical en anglais) peut alors être l’une des solutions préconisées. Mais qu’est-ce qu’une balise canonique ? Et quelle est son utilité en SEO ?

Définition de la balise canonique (ou URL canonique) :

Une URL canonique est une balise qui indique aux moteurs de recherche quelle est la page principale à considérer (la seule à indexer) dans le cas où il existe plusieurs URL’s similaires ou plusieurs contenus identiques dans un site internet.

Pour les moteurs de recherche, une page ne doit être identifiée qu’à partir d’une seule URL… Mais quelquefois, en fonction de la structure de construction d’un site, un contenu peut s’afficher par plusieurs adresses URL, ce qui ne plaît pas vraiment au moteurs et à Google en particulier. Il considère en effet ces “doublons” comme des pages de faible qualité qui vont être sanctionnées (impactées) par un déclassement des positionnements.

Il est important de retenir que chaque URL est analysée indépendamment. Ainsi, si une page est accessible à partir de plusieurs endroits, les robots vont traiter les URL’s utilisées comme s’il s’agissait de pages différentes, donc en quelque sorte des pages concurrentes. Seules les pages les plus pertinentes apparaîtront dans les recherches et les autres seront pénalisées.

Pourtant, pour certains sites comme ceux des e-commerces, un même contenu peut avoir de multiples adresses URL du fait de l’existence d’un nombre important de catégories de produits ou pour des raisons de navigation des internautes (navigation à facettes). Les développeurs de ces sites doivent donc utiliser des balisage d’URL canoniques pour faire en sorte que toutes les versions d’URL qui pouraient entraîner des “duplicate content” soient considérées comme une page unique par les moteurs de recherche.

L’URL canonique est-elle indispensable pour un bon référencement naturel ?

L’utilité d’une URL canonique est principalement dictée par le SEO… Sa mise en place doit donc être bien étudiée. Comme les moteurs de recherche effectuent leur propre tri et analyse, on doit les guider grâce à la balise canonique. L’objectif est que cette dernière est de diriger les moteurs de recherche pour qu’ils choisissent rapidement la page à exclure de leur indexation ainsi que la page d’origine à prendre en compte. La balise canonique indique aux moteurs de recherche quelle URL doit être affichée aux internautes.

Parfois, le CMS utilisé par le webmaster (WordPress, PrestaShop, Drupal…) génère automatiquement des pages dupliquées. La balise URL canonique évitera donc les sanctions Google, même en présence de plusieurs contenus dupliqués.

Popularité internet : Parce que l’URL canonique centralise les backlinks sur une seule URL, la popularité d’un contenu peut être améliorée. Par ailleurs, cela a pour but de simplifier le suivi des statistiques d’un seul sujet. En effet, s’il y a plusieurs URL pour un seul produit, la collecte de données pour ce produit sera plus difficile.

Dans le cas du tracking, par exemple pour les flux RSS ou d’affiliations, l’utilisation d’une URL canonique a pour objectif entre autres d’éviter que les pages soient considérées comme dupliquées. Il en est de même pour les identifiants de session qui sont placés dans l’URL.

La mise en place de cette balise… Sachez qu’il y a deux manières pour intégrer l’URL canonique dans une page.

  • L’intégrer dans le code HTML
    Ce format est plus simple et fonctionne pour la plupart des cas. On doit alors placer la balise dans l’en-tête HTML, c’est-à-dire dans la section « head ». Voici la balise à utiliser :  <link rel=”canonical” href=”https://www.example.com/ma-page.html” />
  • L’en-tête HTTP
    On peut également intégrer la balise d’URL canonique dans l’en-tête HTTP. Pour ce faire, le format à utiliser est : Link: <https://www.example.com/ma-page.html>; rel=”canonical”

Dans la création de l’URL canonique, même si les robots considèrent les URL écrites de façon incomplète, il est conseillé d’écrire correctement les URL tout en n’oubliant pas d’ajouter le https:// ou le http://, le domaine et le sous-domaine.

URL canonique ou redirection 301 ?

Si l’on a la possibilité de choisir entre la mise en place d’une URL canonique ou une redirection 301, il faut d’abord opter pour la seconde solution, c’est-à-dire la redirection 301 (permanente).

Mais avant de choisir, on doit prendre en compte la différence qu’il y a entre la redirection 301 et l’URL canonique… Avec la redirection 301, tous les trafics qui proviennent des requêtes des internautes et des robots sont renvoyés vers une URL unique, alors que les URL canoniques ne sont considérées que par les moteurs de recherche. Ainsi, si l’on a des pages inutiles, on peut parfaitement les fusionner par redirection pour ne montrer que la seule page favorite.

Et dans certains des cas, il est utile d’utiliser à la fois la balise canonique et la redirection. La raison pour cela est que si la redirection ne fonctionne pas correctement, l’indexation sera toujours unique grâce à l’URL canonique.

Bien utiliser l’URL canonique pour éviter les problèmes d’indexation

Voici quelques conseils SEO à appliquer pour éviter les problème d’indexation :

  • On doit utiliser une URL complète pour que les moteurs de recherche sachent exactement quelle est la page à indexer.
  • Une page ne doit contenir qu’une seule URL canonique.
  • L’URL canonique doit diriger vers une page qui peut être indexée.
  • Le sitemap XML ne doit contenir qu’une seule page favorite.
  • La balise se place dans la section “header” du code HTML de la page. On évite donc de l’intégrer dans le “body”.
  • Il ne faut pas que la page favorite contienne une balises meta robots “noindex”. Il ne faut pas non plus que cette page soit restreinte par le fichier robots.txt, dans ce cas, il se peut qu’elle soit complètement désindexée des moteurs de recherche.
  • Il faut bien choisir la page sur laquelle vous allez intégrer l’URL canonique.
  • L’URL réelle et l’URL canonique doivent être identiques en respectant la casse (majuscules), si l’une utilise la réécriture d’URL, l’autre également.

Sujet : Qu’est-ce que la balise canonique ? En espérant avoir apporté quelques éclaircissements et bons conseils SEO sur l’utilisation et l’utilité de la balise canonique pour améliorer son référencement naturel…

Qu’est-ce que la balise canonique, quelle est son utilité SEO ?
5 sur 5 (7 votes)
CONTACTEZ-NOUS

Vous souhaitez un renseignement, un devis ou un rendez-vous ? N’hésitez pas à nous transmettre votre demande par ce formulaire... Vous pouvez aussi nous joindre directement par téléphone ! A très bientôt.

Téléphone

05 56 38 44 00

Heures de bureau
9h-12h / 14h-18h

E-mail

adf.bordeaux [at] gmail.com

consectetur nunc ut ultricies sem, mattis eget ut nec mi, Sed